A Calais, les associations sont contraintes de ruser pour livrer des repas aux migrants.

Publié le Mis à jour le

Racaille dénonce l’arrêté préfectoral interdisant à Calais la distribution de repas aux personnes exilées par des associations comme UTOPIA 56. De nombreux migrants vivent dans des conditions inhumaines à Calais et n’ont toujours pas accès à l’eau et à la nourriture en quantité suffisante. Pour soutenir UTOPIA 56, Racaille a édité le livre de Cloé Chastel « Sur leur route. Récits d’exil, de la jungle de Calais au Kurdistan d’Irak ». Les bénéfices de ce livre seront reversés à UTOPIA 56 pour soutenir les actions de ses bénévoles. N’hésitez pas à le commander et à l’offrir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s