Faut-il avoir un don pour être œnophile ? Réponse mardi 19 décembre au Hangar…

Publié le

RACAILLE

Comme nous l’avons démontré enbuvant un coup avec RACAILLE, chacun peut devenir connaisseur. Certains ont certes le nez et le palais plus sensibles que d’autres ; mais dans tous les cas, devenir expert s’apprend. Petit conseil : la consommation régulière de vin n’a rien à voir avec l’œnophile. boire un coupbouteille

View original post 101 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s