Une technique pour écrire.

Publié le Mis à jour le

Rien de mieux que bouleverser les codes de l’écrit pour libérer ses idées…

Pour cela :

• On prend un morceau de papier, pas forcément neuf, pas forcément vierge.
➞➞ J’aime bien récupérer les vieux brouillons, qui ont déjà servis

• On prend un stylo qui fonctionne bien, la simple sensation de glisse sur le papier doit être agréable.

• Et on se libère de l’écriture linéaire : On occupe spontanément l’espace disponible, à l’envie, avec les idées qui viennent.
Un peu comme une carte mentale, au service de l’expression libre
On peut mettre des idées, des gribouillis, des flèches, des ratures, des reprises…

C’est un moment avec soi-même,
pas besoin de le partager, pas besoin de s’embarrasser du regard extérieur.
pas de relecture avant d’avoir eu la sensation que c’est terminé.

Alors, une fois fini, vous avez un support pour rebondir vers quelque-chose de plus écrit… Mais ce peut être une fin en soi.ecrire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s